seenowbuynow_studioparticulier_burberry
Art Direction

Le See Now Buy Now « online »

Après New-York, London et Milan, la Fashion Week (FW) arrive à Paris !  Mais plutôt que de sombrer dans la FW effervescence (petit article de nos amis de Business of Fashion à méditer d’ailleurs sur l’obsolescence de la fashion week), nous avons eu plutôt envie de faire un focus sur un concept, qui existe depuis quelques saisons maintenant: le « SEE NOW BUY NOW »(avec ses détracteurs et ses adeptes) et sa déclinaison sur le web.

La genèse du concept.

Burberry a été le pionnier du genre à proposer ce service à ses clients avec une mise en place dès 2016, suivi de près par Tom Ford (qui a arrêté depuis), Alexander Wang, Ralph Lauren ou encore Tommy Hilfiger (tiens beaucoup d’Américains dans tout ceux là). Quand les Chanel, Dior ou Hermès (tiens beaucoup de Français dans ceux-ci) s’y opposent fermement. Coller à l’ère de l’immédiateté d’un marché mondialisé pour les uns, incompatibilité avec le processus de création que requiert le luxe pour les autres, enfin, reprendre de l’avance sur les champions de la fast-inspiration que sont les ZARA, Mango and co. pour tous. Pas vraiment de gagnant par KO et nulle envie de compter les points dans notre analyse. Mais plutôt l’idée de se pencher sur les déclinaisons online du SNBN.

L’exemple Burberry

Pour cela un trajet en Eurostar et une connection internet suffisent. Direction Londres et le défilé Burberry. Quoi de tel que de décrypter ce que fait aujourd’hui la marque à l’imprimé écossais, première à avoir expérimenté le concept. Focus sur 2 silhouettes, 1 femme et 1 homme (c’est ça aussi la parité !) sur le catwalk et leur déclinaison online.

La version Feminine:

seenowbuynow_burberry_catwalkversion_femme

ici la version vue sur les podiums

et sa déclinaison sur le site de Burberry:

pageliste_burberry_seenowbynow_femme

…dans la forme page liste…

 

ficheproduit_burberry_seenowbynow_femme

…puis dans la version fiche produit.

Là où nous pouvions penser qu’elle se contenterai de mettre des images de stock du défilé en attendant de compléter par la suite sa vitrine à la charte habituelle. Nous faisions fausse route. Tout y est, jusqu’au petit détail des accessoires qui complètent le look. 6 visuels, tous traités avec quasiment la même esthétique. Une lumière douce vient façonner des images soignées et multiples qui permettent, si vous n’étiez pas en « front row » lors du défilé, d’apprécier le produit sous tous ses angles et avec les détails dans la description. L’offre de cross selling vous donne également la possibilité de compléter le look dès la fiche produit, pour un panier à l’identique de ce que vous avez vu quelques minutes auparavant. La marque britannique va même plus loin en proposant à la vente leur gamme de produits make-up beauté inspirée du défilé de la rentrée.

makeup_burberry_studioparticulier_paris

La version Masculine:

Pas de jaloux l’homme a aussi droit à son petit accessoire pour finaliser la silhouette et une déclinaison à l’identique de ce qui s’est fait sur le défilé.

seenowbuynow_burberry_catwalkversion_homme

version vue sur les podiums…

pageliste_burberry_seenowbynow_homme

…que l’on retrouve dans page liste…

 

ficheproduit_burberry_seenowbynow_homme…et sous la forme de fiche produit.

Ajoutez au panier !

Plus besoin de sauter dans le premier « cab » à la fin du show pour vous précipiter en magasin. Car le SNBN s’applique aussi/enfin/malheureusement online… Tout y est ou presque. Burberry fait preuve d’une belle réactivité et fait bien les choses pour son SNBN. Même certains mannequins du e-shop sont celles et ceux que l’on retrouve sur le défilé. L’expérience utilisateur est aussi au rendez-vous avec un parcours sur le site qui reste simple, fluide et agréable. On trouve en un seul clic, les différents looks du défilé grâce aux nombreux chemins d’accès proposé dans la navigation (nous en avons compté 4 différents rien que pour la femme). La direction artistique est juste et met en avant le produit avec un côté décalé bienvenu pour s’éviter un caractère trop pompeux. Si bien souvent les sites du luxe avait privilégié ce côté décalé à l’expérience utilisateur, ce n’est pas le cas de Burberry qui, au delà de la simplicité, a su glisser quelques clins d’oeil. Mention spéciale aux gif animés qui cassent l’ambiance figée et calme des visuels en page liste.

Pour les déçu(e)s de ne pas avoir eu d’invitation cette année et qui ont du suivre le live sur leurs réseaux sociaux favoris, plus besoin de sauter dans le premier « cab » à la fin du show, vous serez heureux(ses) d’apprendre que le SNBN s’applique aussi online !  pour vous permettre de commander instantanément vos pièces « coup de coeur ».

 

 

Join the discussion

  1. Pingback: The Impact of Social Media on The Fashion Industry: The “See Now Buy Now” Model

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©StudioParticulier