News

Vent de fraîcheur sur la fiche produit e-commerce.

L’évolution à marche forcée.

studioparticulier-conseil-ecommerce-paris-Ten_Summoner's_Tales

Le 11 Août 2019 nous fêterons les 25 ans du premier paiement en ligne sécurisé par carte bancaire. Pour l’anecdote il s’agissait d’acheter un album de Sting. Depuis cette date, internet est devenu la plus grande place de marché du monde, et pour cela les vendeurs en ligne ont rivalisé d’ingéniosité pour déclencher l’acte d’achat. Sécurisation des paiements, développement et multiplication des services ou encore enrichissement des contenus, tous ont contribué au saint graal: « faciliter l’expérience utilisateur ».

Multiplication et uniformisation.

Pour les achats du quotidien comme les consommables, le non-alimentaire, un billet d’avion ou des achats récurrents, globalement un bon ratio prix-qualité suffit à convaincre l’internaute de cliquer sur le bouton « ajouter au panier ».

Mais pour tout ce qui nécessite un test au préalable, tel que les cosmétiques ou l’habillement, une fiche produit détaillée et enrichie devient la base. Ainsi la multiplication des images, les vidéos, les avis clients ou même les essayages via la réalité augmentée ont fait leur apparition. Ces contenus se sont généralisés tout en s’adaptant aux usages mobiles. A tel point que toutes les fiches produits aujourd’hui se ressemblent, peu importe le produit vendu ou le secteur d’activité. Facilitant au passage la navigation des internautes en leur donnant des repères.

COS VS ZARA

Cette monotonie de présentation vient d’être mise à mal par de jeunes acteurs de l’e-commerce. Et cette nouveauté n’est ni générée par un nouveau service ou une nouvelle technologie, mais par… du texte !

Une ère du contenu

Asphalte et Bonne Gueule sont les deux bonnes surprises de cette année. Des fiches produits enrichies de contenus texte et image. Un ton employé qui donne l’impression d’un pote qui s’adresse à nous et nous vend son amour pour le produit. Le tout éparpillé verticalement dans la fiche produit. Et ça fonctionne, on se sent tout de suite en confiance, un plus dans une époque où la transparence est une demande croissante des consommateurs. Les multiples détails donnés quant à la fabrication finissent de nous convaincre.

Allez le découvrir par vous même deux exemples de fiches produits:

Le jean ultime selon ASPHALTE

Le Jean brut Selvedge selon BONNE GUEULE

Pour Asphalte, développer du contenus sur ses produits, est aussi une nécessité due à son business model. En effet les produits ne sont envoyés en conception qu’une fois la quantité minimale de commandes atteinte. Ainsi c’est toute l’organisation de l’entreprise qui implique d’apporter de la matière, beaucoup d’informations pour engendrer des commandes en amont.

Pour ces deux sociétés la progression de leurs résultats doit les conforter dans la continuité de cette démarche de contenus enrichis.

Bien entendu de tels détails demandent du temps, des ressources internes et un budget dédié. Au delà d’une simple initiative ou d’une mode cela témoigne d’une vrai volonté/vision de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©StudioParticulier